top of page

Une approche
holistique

Bien souvent, le besoin de consulter vient d'un inconfort, généralement physique, que la personne dit ne plus supporter.

A force de gérer et compenser tout ce qu'on ne conscientise pas, le corps physique fait alors office de lanceur d'alerte.

Il manifeste généralement nos modes de fonctionnement.

En le questionnant,  il peut nous révéler une part d'histoire personnelle et, surtout, les moyens de retrouver plus d'équilibre, d'harmonie.

Mais en occident, on considère que la solution (comme le problème !) vient de l'extérieur, qu'elle soit une molécule, un soignant, une aide, comme un pouvoir guérisseur qu'on déléguerait à cet élément extérieur.

C'est un enseignement qu'on peut tirer des médecines anciennes :

le pouvoir de guérison est en chacun, le thérapeute est tout au plus celui qui détecte où est le trouble, guide, peut agir pour harmoniser, clarifier, et apporte les ingrédients propices aux mécanismes de guérison.

Commence alors la tâche du patient : profiter du soin pour sentir plus d'harmonie, de légèreté, conscientiser ce qui a besoin de l'être, et agir en cohérence.

Le rôle d'acteur alors pris par le patient permet une évolution personnelle, propice à un changement. Le lanceur d'alerte aura été entendu !

Cette démarche propose donc une autre issue aux patients, souvent impuissants face à leurs symptômes : nous ne sommes pas victimes des caprices de notre corps.

Nous ne sommes pas constitués que de cet antagonisme tête pensante/corps fonctionnel ! Nous existons évidemment ailleurs que dans notre tête :

le corps dans son ensemble est le siège de tout ce que nous vivons.

Mon approche, par la voie énergétique, met en lien "les 3 corps" :

Physique, Émotionnel, et Mental.

Ils sont en permanente interaction. Un désordre physique peut déclencher une émotion, une croyance peut figer un état émotionnel et physique, un choc émotionnel peut laisser une mémoire et envahir le champ de la pensée, etc... Questionner le corps au senti permet de l'aborder par la couche qui lui coûte le plus d'énergie, qui lui demande le plus d'adaptation.

Les mécanismes adaptatifs sont complètement inconscients !

Bien sûr, il est possible aussi de consulter parce qu'on ne parvient pas à gérer des "désordres" émotionnels ; le soin permet alors de clarifier les mécanismes d'adaptation en présence et d'agir de façon ciblée sur la priorité du moment.  

 

Selon ce que l'examen révèle,

de multiples techniques, douces et ciblées,

peuvent se présenter et être employées.

aller voir "Les Soins" >>

Forest Road
bottom of page